Il n’y a rien de mal à avaler un morceau entre deux repas. C’est un plaisir auquel tout le monde a droit. Il stimule des zones précises du cerveau, notamment les neurones de la récompense. Cependant, le grignotage devient néfaste pour la santé lorsqu’une personne tente de vaincre son stress avec de la nourriture.

Trouver le réconfort dans la nourriture, c’est naturel !

Les spécialistes estiment qu’il est tout à fait normal de grignoter pour se remonter le moral face à une situation stressante. Cela dit, cette habitude devient problématique lorsque les en-cas avalés entre les repas dépassent 20 % de la nourriture quotidienne. Le risque d’obésité est bien réel quand cela arrive. Ceux qui tentent de retrouver le réconfort dans le grignotage ont souvent tendance à se culpabiliser. Beaucoup d’entre eux prennent conscience qu’il n’est pas logique de consommer plus d’aliments qu’à leur habitude. De plus, les troubles hormonaux tels que le stress favorisent l’obésité. Le mécanisme devient même une pathologie lorsque la personne n’a plus le contrôle sur la nourriture. Se créer des interdits alimentaires pour ensuite les transgresser constitue une forme de torture faite à soi-même.

Pas de différence entre trop manger et boulimie

La boulimie est une forme pathologique du grignotage excessif. Il s’agit d’une véritable maladie qui se manifeste par le besoin de manger en permanence. Les conséquences sont sévères sur la santé de la personne. La dysorexie entraîne un gain de poids rapide. Les soucis plus sérieux tels que le diabète de type 2 ou l’hypertension vont apparaître si une prise en charge de la fringale aggravée n’arrive pas à point. Les effets d’une quantité trop importante de nourriture sur les dents sont également conséquents. Une salivation acide entraîne une fragilisation de l’émail. Les caries apparaissent au bout d’un moment. L’hyperphagie malmène le tube digestif. L’estomac va en pâtir, mais les problèmes tels que le syndrome du côlon irritable finissent par resurgir. Autant dire clairement que grignoter n’est résolument pas la solution contre le stress. Il s’agit d’une échappatoire peu recommandée. Il va probablement aggraver la situation chez certaines personnes.

De vraies solutions contre le stress sont à portée de main

Nous vous recommandons le dossier de Loris, récapitulant de nombreuses informations utiles pour vous aider à vaincre votre stress. Avant de parler des solutions pour gérer le stress, il serait préférable de préciser que la nourriture en soi n’est pas problématique. Certains aliments sont même bénéfiques pour les personnes en détresse émotionnelle. C’est le cas du chocolat qui apporte du magnésium et beaucoup de nutriments pleins de bienfaits pour le corps. Les dérivés du cacao ont la particularité de libérer la sérotonine, un cousin éloigné de l’amphétamine. Pour sortir d’un état dépressif, il est conseillé de pratiquer des exercices physiques. Rester actif constitue déjà un bon début. Ceux qui ont du mal à contrôler leur émoi ont intérêt à s’inscrire sur un stage ou demander un coaching personnalisé. Les options telles que le yoga ou bien la méditation pleine conscience ont fait leurs preuves. Ces arts de vivre n’ont aucune contre-indication. Ils peuvent aider presque partout. Encore plus accessible, la respiration profonde est réellement salutaire dans certaines situations.