C’est certain que vous avez votre manière de préparer le magret de canard, et il est tout aussi sûr que vos proches l’ont apprécié. Mais vous savez, on peut toujours améliorer la façon de préparer ce plat. Et alors, vous épaterez encore plus vos convives et vous allez combler votre famille.

Améliorez votre façon de le préparer

Etant donné que c’est un produit de luxe par excellence, le magret de canard ne se cuit pas comme les autres volailles. Il est même plus prisé que la dinde ou le chapon lors des occasions spéciales et des fêtes. Il s’agit d’un morceau que l’on dit noble, en réalité, c’est la poitrine engraissée du canard. Le magret de canard est particulier en raison de sa chair fine et très goûteuse. C’est dire à quel point, vous devez veiller à sa préparation et à sa cuisson. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a qu’une seule manière de l’accommoder. Vous pouvez le cuisiner à toutes les sauces.

Le choix du magret

Vous pouvez préparer votre magret de canard de plusieurs façons. Le voulez-vous sucré-salé ? Alors, vous devez fabriquer une marinade de miel et de vinaigre balsamique. Avant la cuisson, veillez pour commencer à la pièce de viande que vous allez choisir. Orientez-vous vers la bonne race, c’est-à-dire les canards « mulards » et « cols vert », d’ailleurs les seuls qui ont droit à l’appellation « magret ». Et puis, optez pour du magret en provenance du Sud-Ouest, Label Rouge ou biologique. Pour ne pas vous tromper, il suffit de bien lire l’étiquette. Mais en plus, prenez le temps de bien regarder le morceau. L’aspect du bon magret ne trompe pas : bien bombé. Achetez-le sous vide et vous pourrez le garder longtemps en le congélant. Pour le préparer, ayez les outils suivants à portée de main : une planche à découper, un couteau bien affûté, une poêle antiadhésive, un plat allant au four, du sel et du poivre. Maintenant, ôtez la membrane, les nerfs et la partie sanguinolente. Dégraissez, retournez le magret et incisez en quadrillant sur sa largeur, de cette manière, la partie grasse sera cuite de façon uniforme et croustillante à souhait. Assaisonner de chaque côté.

La cuisson

Pour une première cuisson, commencez par chauffer la poêle à feu moyen et une fois bien chaude, déposez-y vos magrets côté gras. Pendant quelques minutes, laisser fondre le gras et enlevez l’excédent de graisse. Vous pouvez mettre de côté ce gras en le versant dans un bol que vous garderez au réfrigérateur. Vous pouvez vous en servir plus tard pour faire des pommes de terre sarladaise par exemple. Continuez la cuisson pendant 10 min environ, retournez les pièces et saisir 30 secondes de chaque côté. La deuxième cuisson se fait au four, aussi préchauffez le four à 180° C, ou thermostat 6. Cette fois, déposez le magret dans le plat côté chair. Pour du saignant, 10 min suffisent, pour un rosé, comptez 12 à 13 min ou pour un magret à point, 15 min.