Devenue une installation incontournable dans l’architecture moderne, la véranda a non seulement l’avantage d’être esthétique, mais c’est à la fois une alternative pour optimiser l’espace habitable de la maison, en y installant une pièce à vivre telle que la cuisine. Il ne faut pas pour autant miser sur n’importe quel type de véranda, encore faut-il bien choisir, notamment quand celle-ci est destinée à habiter un espace cuisine. Retrouvez ici les principales règles à connaître sur la véranda cuisine.

Un système de chauffage obligatoire

Contrairement à une cuisine intérieure, vous allez devoir utiliser un système de chauffage unique et différent dans une véranda cuisine, notamment pour éviter le dérapage énergétique mais aussi pour assurer le confort en hiver. Vous avez notamment le choix entre un système électrique au sol ou un chauffage classique par système hydraulique. Vous avez également les radiateurs et les poêles à disposition en cas de besoin.
L’intervention d’un chauffagiste sera nécessaire lors de la mise en place d’une véranda de ce type. Il en est de même pour celle d’un plombier. Il en va du confort et de la convivialité des lieux.

Des installations à considérer

Bien évidemment, les installations sont différentes dans une véranda cuisine que dans une véranda classique. Ici, il y a des espaces pour les branchements à faire avec les systèmes de canalisation d’arrivée d’eau de la maison. Il en va notamment de la fonctionnalité de la pièce.
Comme dans n’importe quelle autre cuisine, vous aurez donc l’opportunité de placer un évier, un lave-vaisselle et tout le mobilier nécessaire pour la préparation des plats et pour une utilisation pratique. Le tout sera combiné au chic et à l’originalité d’une véranda.

Faire le bon choix : des critères à prendre en compte

Avec les diverses formes de véranda, en choisir n’est pas chose aisée. En effet, il s’agit d’une pièce intégrante de la maison dont il ne faut pas prendre à la légère. Il faut que la véranda s’intègre parfaitement à la décoration, et ce, aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Des critères sont ainsi à considérer :
• Les couleurs : les tons neutres sont à prioriser. Le noir, le blanc, le gris ou le marron sont les musts. Mais pour ce qui est du modèle, tout dépend principalement de l’architecture de votre maison.
• Le système de vitrage : Pour l’esthétique, pour le confort, mais aussi pour la sécurité, il est recommandé de choisir un système de vitrage avec une armature solide, tel que le système de triple vitrage qui constitue de très bons isolants et qui peut très bien être utilisé comme mur ou comme toit.